PUYVALADOR - RIEUTORT

La station de toutes les émotions

Comparée à ses voisines, c’est tardivement, en 1981, que la station de ski de Puyvalador fut construite au milieu des sapins, entre 1.700 et 2.400 mètres d'altitude.

Surplombant le Capcir, sur le massif du Madres, frontière naturelle entre l’Aude et les Pyrénées-Orientales, ses longues pistes serpentent en direction du lac qui porte son nom, offrant un superbe panorama sur toute la vallée et sur la chaîne pyrénéenne. D’une distance totale de 40 kilomètres, elle satisfait les débutants qui peuvent s’exercer sur des pistes variées, dans une ambiance bon enfant, quand les skieurs plus avertis sont séduits par des pistes plus techniques comme celle des Lys, réputée pour sa difficulté et sa pente ver­tigineuse. Si le blizzard qui souffle au Pic du Ginèvre (2.382 mètres d'alti­tude) justifie le nom de « petite Sibérie » attribué à la région, l’ensoleillement permet, sur les pistes spéciales balisées pour randonnées en raquettes ou à ski, d’apprécier la beauté des paysages, voir même de repérer dans la neige les traces du grand tétras, ce gros coq de bruyère, ou celle du gypaète barbu, le plus grand vautour européen.

Paysages souterrains

Situé au-dessus du barrage, le village de Puyvalador semble surveiller encore l’entrée du défilé de l’Aude. Son nom catalan qui s’écrivait Puig Valador, au XVIIe siècle, pourrait se traduire par un « mont en forme de balle ou pelote », ou bien une montagne sentinelle. Jadis fortifié, il n’a gardé que de maigres vestiges de son ancienne forteresse royale. Son église romane, souvent remaniée, dédiée à saint Jean-Baptiste, possède une superbe vierge à l’enfant, sculpture en bois polychrome du XIVe siècle. A trois minutes du village, la grotte de Fontrabiouse, fermée de mi-novembre à mi-décembre, dévoile, de salle en salle, un paysage luxuriant composé de multiples concrétions, cheveux d’ange, fistuleuses en forme de tuyau d’orgue, disques, draperies, colonnes et, aux abords du lac, de blancs bouquets d’aragonite et un papillon, symbole de la grotte.

En neige fraîche

La station de toutes les émotions, selon son slogan, veut combler tous les ni­veaux de glisse. Pour les surfeurs des neiges et autres freestylers, une des pistes de snowboard est équipée d’un énorme airbag, un bonus pour une réception sans risque ! Le hors-piste n’est pas oublié, avec l’itinéraire balisé Fontrabiouse, au milieu des sapins, en neige fraîche, dans la partie la plus nature de la station. Le lac de Puyvalador est une autre destination de randonnées en raquettes ou en chiens de traîneau. Ce lac de barrage, construit après la Première Guerre mondiale, est destiné, comme celui de Matemale, à régulariser le cours fougueux de l’Aude qui, prenant sa source sur le versant est du Carlit, a tendance à s’épancher en crues considérables lors de sa traversée du Capcir. Plus à l’ouest, près de la station des Angles, le lac des Bouillouses, alimenté par la Têt, site naturel classé, un diamant bleu serti de cimes enneigées, mérite un détour.

Domaine : ski alpin : 17 pistes dont 2 noires, 6 rouges, 5 bleues, 4 vertes.
1 snowpark. Raquette Itinéraires balisés. 2 télésièges. 8 téléskis. 65 canons à neige. Un centre de loisirs pour enfants. 1 école de ski.

Altitude: 1.700 et 2.400
Infos station : Tél : 33 (0)4 68 04 44 83
www.puyvalador.com