Mende

Épicentre de la Lozère

Ancien siège épiscopal, Mende a gardé de nombreuses traces de son passé. Et reste le point de départ idéal pour la visite des Grands Causses.

Dans la haute vallée du Lot dans la région des grands causses, Mende est frappée par le sceau de l’histoire. L’arrivée au pied de la basilique- cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Privat (édifiée au XIVe siècle selon la volonté de Guillaume de Grimoard, qui devint en 1362 le sixième pape d’Avignon sous le nom d’Urbain V) est toujours fascinante, par le contraste créé entre cet imposant édifice trônant au cœur du centre ancien et l’aspect resserré de l’habitat local, avec ses toits en lauze de schiste. Démesure et grandeur passée d’une ville qui fut siège épiscopal, jusqu’à la Révolution. Au XVIe siècle, Mende figurait comme l’un des diocèses les plus riches du Languedoc. Mais la principauté ecclésiastique connut de sombres heures : malgré la réforme protestante qui convertit une partie du Gévaudan, Mende resta fidèle à la foi catholique. Sa devise d’ailleurs lui vient de là : « les ténèbres ne m'ont pas envahi ». Assiégée et prise en 1579 par les troupes du capitaine huguenot Merle, la ville fut brûlée et rasée en grande partie.

Une image de “ville à la campagne”

Aujourd’hui, cette petite ville surprend ceux qui la découvrent. La population est en augmentation, des universités et centres de formations ont décidé de s'y implanter, des industries non polluantes également. Forte de cet élan, Mende embellit ses boulevards, ses ruelles bordées d’édifices anciens et son image de “ville à la campagne”. On profite du vieux centre, au pied de montagnes d'où jaillissent un grand nombre de sources qui s'en vont serpentant à travers les jardins et les prairies des bastides éparses. Canalisées et alimentant le réseau d’eau souterrain de Mende, ces sources se retrouvent en surface autour de l’ancien lavoir et dans les nombreuses fontaines qui parsèment les ruelles. Mende est un excellent point de départ pour visiter la région des Grands Causses, ou le Mont Mimat qui la surplombe, imposant avec son épaisse forêt de pins noirs. Cette ville, profondément sportive, accueille par ailleurs de nombreuses manifestations : Trèfle Lozérien (rallye international de moto tout-terrain), rallyes automobiles, Grande Fête du Sport (fin juin, une année sur deux), semi-marathon Marvejols-Mende...

A voir : La cathédrale gothique Urbain V et la crypte romane - Le pont gothique Notre-Dame sur le Lot - Les collections d’archéologie et de préhistoire au musée Ignon Fabre - Dans l’hôtel de ville les escaliers, la cheminée (XVIIIème siècle), les tapisseries d’Aubusson - La tour des Pénitents (XIVème siècle) - L’ancien couvent des Carmels - L’ermitage Saint-Privat dominant la ville.

Suggestions de séjours en Lozère

Plateau de l'Aubrac et visite d'une fromagerie et de la coutellerie de Laguiole, déjeuner aligot (plat typique de l'Aubrac), visite du parc à loups de Sainte Lucie. Le Causse de Sauveterre avec une visite de la ferme des Boissets, centre d'interprétation des Causses et des Gorges, le belvédère du Pas de Souci (panorama sur les gorges du Tarn) et remontée des gorges de la Jonte, le Causse Méjean avec visite de la célèbre Grotte de l'Aven Armand et enfin une visite du village médiéval de Sainte-Énimie.

Office de Tourisme de Mende - Place du Foirail - 48000 Mende - Tél : +33 (0)4 66 94 00 23

Séjours