Ici, été comme hiver, tous les plaisirs sont à portée de main.

Des Pyrénées aux Cévennes, en passant par la Margeride et l’Aubrac, les montagnes Sud de France offrent un cadre original et authentique pour des séjours sous un manteau de neige. 

Ce territoire de vallons et de montagnes culminant à près de 3000 mètres est en hiver un terrain de jeu idéal pour les amateurs de ski et de ses multiples disciplines (ski alpin, ski de fond, snowboard, kitesurf etc.). C’est également une destination de choix pour la randonnée en raquettes ou en attelages de chiens, la plongée sous la glace, les balades en traîneau, la détente en balnéothérapie ou en thalassothérapie. Entre les spots incontournables des Pyrénées-Orientales, l’ambiance famille de l’Aude et les stations de Lozère, tous les plaisirs sont ici à portée de main.

Montagnes Sud de France, une destination naturellement privilégiée

Région de tous les possibles, la destination Sud de France a le privilège de disposer d’un territoire des plus variés. Avec des paysages qui s’étalent du niveau de la mer dans le Gard et l’Hérault jusqu’à près de 3000 mètres d’altitude au plus haut des Pyrénées-Orientales, le Languedoc-Roussillon est ainsi une destination vacances privilégiée, tout au long de l’année et des saisons.

Terre de soleil du printemps à l’automne, cette région est tout autant une terre de neige en hiver, grâce à ses domaines skiables situés aussi bien dans les Pyrénées que les Cévennes, l’Aubrac et la Margeride. Au total, seize stations s’offrent aux visiteurs pour découvrir les joies du ski alpin, du ski nordique, du snowboard, de la luge ou encore du snowkite.

Car ici, les plaisirs de la glisse se conjuguent au pluriel. Les espaces skiables, qui se caractérisent par l’accessibilité, l’ambiance et le caractère familial des stations, proposent une vaste gamme de services incluant toutes ces possibilités. Et la détente de l’après-ski passe par la possibilité de soins en spa ou en thalassothérapie, puisque la region est également réputée pour ses bains naturels et ses thermes. Et surtout, des Pyrénées-Orientales à la Lozère, de l’Aude à l’Hérault sans oublier le Gard, la douceur du climat permet de poursuivre des activités impossibles ailleurs. On peut ainsi faire une randonnée en raquettes en Lozère puis partir visiter les musées d’Alès ou de Nîmes, avant une halte au marché aux truffes d’Uzès. Découvrir Perpignan après avoir fait du quad VTT sur les pistes de Font-Romeu. Découvrir les superbes vignobles de la région après avoir pratiqué de la luge en famille à Camurac. Destination Sud de France, naturellement, définitivement privilégiée.

Le Parc National des Cévennes et le Parc Naturel Régional des Pyrénées sont des espaces protégés qui offrent des paysages sublimes.

Vallées cévenoles, massifs granitiques du mont Lozère, du Bougès, de l’Aigoual et du Lingas, immenses plateaux karstiques des Causses… La diversité des paysages des Cévennes méritait à elle seule la protection particulière que lui vaut le statut de Parc National. Créé en 1970, réparti sur trois départements (la Lozère, le Gard et de façon moindre l’Ardèche), le Parc National des Cévennes est le seul à être implanté en moyenne montagne.

Depuis juin 2011, les Causses et les Cévennes ont été inscrits par l’Unesco sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité. Le résultat de l’interaction entre le milieu naturel et l’homme, qui a façonné ce paysage, est ainsi reconnu. Son territoire est marqué par l’intervention de l’homme, des mégalithes aux vergers de châtaigniers et pâturages pour la transhumance des troupeaux, sans oublier la culture des vers à soie. Aux paysages contrastés correspondent différents milieux, pelouses et prairies, landes et garrigues, zones humides, abritant une flore (11.000 espèces dont 2.250 plantes à fleurs) et une faune d’une extrême richesse. De nombreux rapaces, très menacés, aigle royal, circaète Jean-le-Blanc, faucon pèlerin, grand-duc, vautours fauve, vautours moine et percnoptère ont fait du parc leur site privilégié d'implantation. Sentiers de découvertes et écomusées du Parc National sont aussi là pour accompagner vos balades.
www.cevennes-parcnational.fr

Des contreforts du Canigou aux frontières espagnoles et andorranes

Le Parc Naturel Régional des Pyrénées catalanes couvre 137.000 hectares sur la Cerdagne, le Capcir et le Haut-Conflent. Des paysages de montagne, de pics et de crêtes, de replats d’altitude et de plateaux, de 300 à 3.000 mètres d’altitude, soumis à un climat montagnard adouci par l’influence méditerranéenne. Les quelques trois cents jours d’ensoleillement par an et les différents milieux naturels, lacs d’altitude, tourbières, forêts de pins à crochets, favorisent la présence de nombreuses espèces de faune et de flore, dont plus de 240 protégées dans le périmètre du parc. Parmi elles, l’isard, symbole des Pyrénées, dont tout sportif admire l’agilité. Les rapaces, nombreux à y trouver gîte et couvert, sont faciles à observer. Aux côtés de sites naturels inoubliables comme le massif du Canigou, les gorges de la Carança, les lacs des Bouillouses et le “désert” du massif Carlit ou encore le cirque des étangs des Camporells, le parc veille aussi sur le berceau d’un patrimoine exceptionnel. A commencer par les abbayes, cloîtres, prieurés et les nombreuses églises romanes et baroques dont certaines rares, comme l’église d’Angoustrine, ont conservé des fragments des peintures murales qui ornaient leurs murs au Moyen-Âge. Les fortifications de Mont-Louis et Villefranche-de-Conflent, inscrites au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, racontent l’histoire turbulente de cette partie de la Catalogne, fille du royaume de Majorque, rattachée à la France en 1659 mais qui a su préserver son identité.
www.parc-pyrenees-catalanes.fr

Canigó, la "Montagne sacrée" du Roussillon, au coeur des Pyrénées, culmine à 2.785 m.

Le Canigou offre un belvédère unique sur la montagne et la Méditerranée. Aux campeurs, alpinistes, skieurs, randonneurs, plus simplement aux amoureux d’une nature sauvage et préservée, s’offre un des massifs les plus riches en paysages originaux, classé "Grand Site de France"® en 2012. Cours d’eaux, ruisseaux et torrents dévalent des hautes cimes. On y trouve une faune précieuse où isards, marmottes, grands tétras, aigles et vautours règnent en maîtres. Le Canigou est une terre de légendes et de croyances liées à la rude vie des bergers en haute montagne. La bannière sang et or, lacérée par les vents, qui flotte à son sommet n’est pas un hasard. Le Canigou est un repère pour tous les habitants de la région qui accomplissent son ascension comme un véritable pèlerinage. La « trobade » (du catalan Trobada, qui signifie rencontre), le week-end précédant la Saint-Jean, est la fête emblématique du massif. Les Catalans vont déposer des fagots au pic de leur montagne sacrée, dans lesquels ils glissent un message de paix, de fraternité ou d’amour. Son sommet, qu'illuminent chaque année les feux de la Saint-Jean, est accessible l'été en voiture depuis Prades, célèbre pour son prestigieux festival de musique de chambre Pablo Casals ou Vernet-les-Bains, célèbre pour ses thermes, puis à pied. Ces paysages grandioses réservent des promenades fantastiques.

Office de tourisme Vernet-les-Bains Tél : + 33 (0)4 68 05 55 35.

Découvrez les Montagnes Sud de France en vidéo

Ouvrir la carte Fermer la carte Afficher / masquer la carte